Mariage de Morshimée & Laurent à Saint Maximin

Ce 18 juin 2011, Morshimée & Laurent ont vu les choses en grand. Comme leur livre photo : format 35×45 cm, une couverture cuir, 70 pages et 140 photos…Ce que je propose de plus beau !

Sincèrement, il fallait au moins ça pour contenir leur mariage: Grandiose !

Tout d’abord, les amis leur avaient préparé une première belle surprise…La limousine, champagne inclus mais à ne consommer qu’après les cérémonies. Organisées à Marseille, ce ne fut qu’une formalité pour ce couple très complice.

La suite est plus « olé olé »… Sur le trajet vers le Domaine des Sources à Saint Maximin dans le Var (83), quelque chose me dit qu’il devait y avoir une bonne ambiance sur la banquette en cuir de la Lincoln de 9 mètres de long ! A l’arrivée, je vois bien que l’ambiance est montée d’un cran…Je décide donc de jouer le jeu avec les amis, très présents sur ce mariage. Et au milieu d’un champ, on monte le son, Black Eyed Peas à fond, pour improviser un shooting ostentatoire à l’américaine. Pourquoi se priver de ce sympathique délire ? Même s’il nous faut ensuite maîtriser les groupies en furie, pour réaliser les plus intimes photos de couple dans un timing serré…

A l’heure du cocktail, je dois bien avoué avoir eu un peu de mal avec les photos de famille. Mais d’expérience, je sais bien qu’il m’est impossible de concurrencer le champagne ;-(

Vint enfin la soirée, où « Don’t stop the party » semblait être la devise de cette bande de joyeux copains qui ont enchainé les surprises: Des discours drôles et émouvants, des chansons superbement interprétées, et même un « flashmob », où tous les invités dansaient en communion pour le bonheur des mariés. Voilà un bon exemple de réception où il ne faut surtout pas se priver de la présence du photographe professionnel.

Morshimée & Laurent…ne changeaient rien ! et ne changeaient surtout pas d’amis ! Il m’ont fait vibrer autant qu’à vous. Et dire que certains photographes facturent des heures supplémentaires à partir d’une certaine heure…Même si ma prestation est loin d’être gratuite, je préfère à ces heures tardives me payer en émotions !