Mariage de Lisa & Gaël à Cassis

Aujourd’hui, je me replonge encore dans un superbe mariage. Un de ceux dont vous rêveriez toutes et tous…Et pour moi, cela fut un grand honneur d’avoir été choisi comme photographe pour l’immortaliser.

Il s’agit du mariage de Lisa & Gaël du 28 juillet 2012. Je me demande même pourquoi avoir attendu autant de temps pour le publier ici.

Tout d’abord le décor: Cassis dans les Bouches du Rhône, ce magnifique petit port est niché entre l’immensité des falaises du Cap Canaille et la beauté des calanques. Je n’irai pas plus loin dans la carte postale mais pour les « estrangés » qui ne connaissent pas, Frédéric Mistral disait en langue provençale « Qu’a vist Paris, se noun a vist Cassis, pou dire: n’ai rèn vist » ou « Celui qui a vu Paris et qui n’a pas vu Cassis peut dire…je n’ai rien vu »

En tant que voisin marseillais, le privilège a été surtout pour moi de découvrir le Domaine du Bagnol, reconnu pour son vin de Cassis, et appartenant à la famille de la mariée.

Après une officialisation devant de célèbres élus locaux dans la mairie de Cassis, Lisa & Gaël se sont dirigés à travers les petites ruelles du village vers la superbe église Saint Michel, récemment restaurée. Un vrai régal pour moi de photographier sans flash dans ce lieu chargé d’histoire, cet engagement si important pour ce couple. Je pense avoir trouvé de belles expressions et de belles lumières, ce qui a été un peu plus compliqué pour la première série photo de couple sur le port à cause de la lumière d’après-midi de juillet. Mais le port de Cassis est incontournable !

Voici un petite anecdote concernant les photos de famille et d’invités : Au milieu de la série, toujours très concentré sur la technique, le cadrage, le fond, mes flash, la synchronisation des regards et des sourires, je photographie finalement sans trop regarder les personnages qui défilent…jusqu’à l’apparition dans mon objectif d’une icône pour ma génération : Michel Platini ! Trop bizarre de s’apercevoir que je suis en train de photographier quelqu’un que j’ai vénéré toute ma jeunesse ! Michel, toujours très humble et discret, bravo pour l’effet de surprise et ta carrière surtout ! Ben oui, je tutoie assez facilement les gens que je photographie mais c’est un tutoiement « intimiste » qui me permet de gagner en proximité 😉

Pour la suite, je ne me souviens plus si j’étais convive ou photographe officiel. C’est assez compliqué de rester concentré sur sa mission lors d’une si belle soirée sous les étoiles au milieu des vignes. En tout cas, je confirme que le Domaine du Bagnol produit du très bon vin et que mon autofocus est très bon aussi !

Souhaitons un très bon cru pour toutes les années à venir à ce couple si attachant.